Fred-Brossard-ecole-estienne-paris

Ecole Estienne

De 1988 à 1992, je fais mes études à Paris à l’école Supérieure des Arts et Industries Graphique Estienne. J’y entre sur concours à l’âge de 15 ans. Cet établissement renommé me donne de bonnes bases de dessin, de gravure, de composition graphique, de calligraphie, de photo… Le tout selon les méthodes et les techniques les plus traditionnelles qui soient puisque l’informatique en matière de graphisme n’en est encore qu’à ses balbutiements.

Fred-Brossard-bestioles-france-3-1993-groupe

Marionnettes mousse latex

1er Emploi 1992

En 1992,  âgé de 20 ans, je trouve mon premier emploi et travaille pour un studio de films d’animation destinés aux enfants. On me confie la peinture des personnages articulés, la fabrication d’accessoires et de décors, ainsi que des travaux d’ illustration. En entrant dans cette société, je découvre  le monde du volume et je comprends très vite que cela deviendra plus qu’un métier… Une véritable passion !
intercal-mini-FB-arts

En 1995, alors intermittent du spectacle, je travaille dans plusieurs ateliers comme sculpteur, peintre décorateur et « bidouilleur ». Les différents projets auxquels je contribue me permettent  d’acquérir un savoir faire dans des domaines variés comme la  fabrication de marionnettes, les objets factices pour la publicité, les accessoires et les décors pour le spectacle vivant et les parcs d’attractions. Je dépose aussi la marque « Fredi Up » à l’INPI en prévision de futures créations…blank

intercal-mini-FB-arts

En 1999, parallèlement à  mes activités professionnelles, mon intérêt pour l’informatique grandit, et je m’exerce de façon autodidacte à la création de sites internet. Je suis alors repéré par plusieurs médias car j’ai diffusé sur le web quelques images d’objets très insolites fabriqués par mes soins : des prototypes de lunettes de WC à thème. Les demandes et réactions positives qui s’ensuivent me confortent dans l’idée d’une éventuelle commercialisation…

En 2000, âgé de 28 ans, j’ouvre ma propre boutique « Fredi Up – Objets insolites » dans le 5ème arrondissement de Paris. Je créé cette enseigne pour diffuser mes objets et ainsi mettre à profit les techniques liées aux matériaux composites acquises quelques années plus tôt. Mes créations font à nouveau l’objet d’un réel intérêt de la part du public et des médias !  Je développe alors toute une gamme d’articles décoratifs et notamment mes fameuses « lunettes de WC originales »… De plus, j’offre à mes clients la possibilité de les personnaliser à la demande.blank

intercal-mini-FB-arts

En 2003, on me propose de participer à la recherche et au développement d’effets pour le spectacle « Le Rêve » de Franco Dragone qui débutera deux ans plus tard à Las Vegas. Il y a des opportunités qui ne se refusent pas ! J’aménage mon emploi du temps pour participer à l’aventure et j’intègre l’atelier-laboratoire créé pour l’occasion en région parisienne. J’y fabrique des accessoires, des marionnettes, des décors, des maquettes et des clones d’humains en silicone.  Ce show à l’américaine dont la particularité est de se jouer sur une scène aquatique implique que toutes mes réalisations soient parfaitement compatibles avec l’eau. Une nouvelle possibilité de perfectionner mes techniques et d’utiliser les matériaux de pointe du moment.blank

intercal-mini-FB-arts

En 2006, riche de mon expérience et de mes rencontres, je reprends à plein temps ma casquette d’auto-entrepreneur et décide d’orienter ma production vers un domaine qui m’est cher : la prestidigitation. Je revisite alors un accessoire que tous les magiciens connaissent bien en lui apportant mon savoir-faire en terme de réalisme et de confort d’utilisation. Le produit est vite adopté par les amateurs et les professionnels ! Un réseau de revendeurs et une boutique en ligne « faite maison » me permettent de commercialiser mes articles dans le monde entier. Je réalise également sur commande différents accessoires pour un des grands noms de la magie française.blank

intercal-mini-FB-arts
Depuis 2010 je conçois, réalise et monétise mon propre réseau de sites internet. Je décide de mettre momentanément au second plan mes activités manuelles pour parfaire ma maîtrise de cet outil de communication hors pair. Webdesign, community management, référencement, gestion de serveur et autres javascripts… Autant de noms barbares qui auront dorénavant moins de secrets pour moi et dont l’utilité se confirme…blankintercal-mini-FB-arts

Fred-Brossard-stagiaire-rocaille

Fred dans le journal !

En 2014, à l’âge de  42 ans, j’ai toujours soif d’apprendre et envie de poursuivre mes activités manuelles et artistiques.

Je décide de faire un stage de sensibilisation au savoir-faire oublié des « rocailleurs ». Cela fait de nombreuses années que suis attiré et intrigué par l’esthétique de ces éléments d’architecture ou de mobilier en ciment que l’on trouve un peu partout en France et dans le monde entier. Ces œuvres, modelées pour imiter des branches entrelacées, des troncs, des souches, prennent la forme de ponts, de rambardes, de bancs, de kiosques. Le procédé et son style si particulier appelés  « rocaille » ou « rusticage » sont nés au milieu du 19ème siècle avec l’invention du ciment armé et ont disparu pour ainsi dire  au début du 20ème. Une courte période pour un Art à part entière qui mérite selon moi d’être remis au goût du jour… C’est l’association de la sculpture, du style arborescent légèrement caricatural et de la pérennité du matériau qui m’attire en premier lieu. Maintenant, je m’attelle à mettre au point mes propres techniques et mon style pour créer des œuvres uniques et personnelles.

intercal-mini-FB-arts

2017 à suivre… ici